Alice à Madrid

-Témoignage-

J’ai découvert YPAL un peu par hasard. Etudiante à Sciences Po campus de Reims, j’avais l’habitude de consulter les sites des universités voisines pour voir les activités culturelles proposées à leurs jeunes recrues. S’annonce un weekend de rencontres pour jeunes spectateurs européens dans ma ville, avec découvertes de spectacles, d’artistes, de jeunes, tous rassemblés pour discuter de notre place, à nous, les spectateurs, et à celle de l’art dans la citoyenneté européenne. Je m’inscris et me voilà quelques semaines plus tard en plénière d’ouverture.
Depuis, mon envie et mon engagement pour développer YPAL ne cesse de croître. J’aimerais participer cette année en venant accompagnée de 2 étudiants de mon université d’échange pour développer à terme un partenariat avec l’Espagne. Je crois aussi en une implication plus forte des étudiants de Sciences Po dans le réseau, et à l’importance de réfléchir à l’identité YPAL, développer le réseau international, renforcer notre présence sur les réseaux sociaux.