NEWS – Un groupe YPAL est né au sein de Sciences Po Campus de Reims

NEWS – Un groupe YPAL est né au sein de Sciences Po Campus de Reims

Sciences Po Reims & YPAL

Cette année, le réseau YPAL accueille des étudiants de Sciences Po Campus de Reims. Ils sont six : Jasdeep Singh Hundal, Maxen Owen, Manon Bourbousson, Elisa Jaucourt-Perroy, Maud Guérard et Sabine Audelin. Ils ont proposé durant le week-end YPAL 2018 deux parcours à travers la ville, dans des lieux qui sont pour eux emblématiques, et avec le soutien d’associations de Sciences Po qui nous ont réserver quelques surprises sur notre passage.

Ensemble ils vont réfléchir à des événements liés au réseau sur l’année :
– Organiser des rencontres avec les lycées rémois et les universités ou écoles de la région.
– Faire des podcasts radios sur la vie culturelle du Grand-Est …

L’objectif de ce nouveau partenariat est de développer le réseau YPAL à l’échelle locale et de proposer des rencontres YPAL en dehors du temps du festival Reims Scènes d’Europe.
Etes-vous prêts à vous en inspirer chez vous ?

Voici leur témoignages :

* Je m’appelle Elisa Jaucourt-Perroy. Je viens du lycée Merleau-Ponty de Rochefort sur Mer, en Charente-Maritime. Les arts m’ont toujours intéressée : je fais de la flûte traversière, j’adore aller au théâtre et je me passionne pour l’histoire et les musées. J’espère pouvoir travailler dans ce domaine culturel et favoriser son expansion et sa démocratisation, car pour moi l’éducation reste la clef dans la résolution de nombreux problèmes de société.
A Sciences Po, j’ai l’occasion de participer à des projets en ce sens : avec le Foyer Saint Rémi, nous aidons des enfants à faire leurs devoirs, et avec l’association la Sauvegarde de l’Art Français et le projet “Le plus grand musée de France”, nous cherchons à faire restaurer une œuvre et à l’exposer à tous.
Aussi YPAL est un nouveau défi pour moi : non seulement c’est l’opportunité d’assister à de nouvelles représentations, dont des performances que j’ai rarement eu l’occasion d’apprécier comme la danse ou l’opéra, mais c’est aussi la possibilité de rencontrer des dizaines de personnes provenant de toute l’Europe, qui se rassemblent pour une seule cause : l’art !
J’ai hâte de commencer à pouvoir organiser des événements, créer des projets et proposer de nouvelles idées qui pourront se développer au sein du festival par la suite. C’est une incroyable opportunité que de pouvoir prendre part à l’organisation et au déroulement d’un projet d’une telle ampleur.
Vivement février !!!

* A resident of a tiny island called Singapore, I am Jasdeep, a 19 year old who has had the pleasure of falling in love with art.

Whether seeing how painting has helped my uncle empower himself in spite of his paralysis or having had the opportunity to indulge in the community of theatre for the past 6 years, art has played a central, recurring theme in my life. YPAL seems to be the perfect progession from my past experiences as I embark on a new journey in Sciences Po. I am keen on the relationships that will be forged, and the humbling experience of celebrating the joy and beauty of art with individuals of similar interests. In particular, the draw of the arts has always been the safe space, the feeling of home almost, that seems so universal, from my small theatre society in school to a literature week event and a national Singaporean youth theatre festival. This is what keeps bringing me back, and I have no doubt that YPAL will provide me with the same warmth and sense of community

*My name is Manon Bourbousson, I am 18 years-old and I come from Avignon, the city of theatre!
Therefore, I am so excited into taking part in this project. I am enthusiastic about exchanging with other spectators, the actors and young art lovers who come from different backgrounds and places. Theatre is really a passion for me as I have been practising this art for now 11 years. I discovered theatre when I was a little girl and always creating sorts of little plays in my own room.

* Et la suite ? – Par Sabine Audelin
Jasdeep Singh Hundal, Maxen Owen, Manon Bourbousson, Elisa Jaucourt-Perroy, Maud Guérard et moi-même, tous élèves de SciencesPo, avions préparé tout au long de l’année en amont du festival un atelier artistique, « Amazing Race », sorte de jeu de pistes culturel à travers la ville de Reims. C’était pour nous une façon ludique et amusante de présenter Reims et son dynamisme aux membres d’YPAL venus seulement pour le festival. Avec la participation de musiciens de SciencesPo et de membres de l’association DramaThalia nous avons pu leur montrer la cité des sacres et son fourmillement artistique, à travers notre belle cathédrale, la place Royale, ou encore le Musée des Beaux-arts. L’année prochaine, les sciencespistes d’YPAL prévoient de faire vivre le réseau sur toute l’année, même en dehors du fameux weekend YPAL. Il est envisagé de faire d’YPAL une association du campus, ce qui permettrait de recruter des membres dès le début de l’année. La porte est évidemment encore ouverte à de nombreuses opportunités, notamment des « dîners » ou « apéros YPAL » où les membres rémois du réseau (et pas seulement sciencespistes !) pourraient échanger autour d’un verre ou d’un bon repas après avoir vu un spectacle. Il est important pour nous de conserver l’identité rémoise et européenne du réseau, qui ne se cloisonne pas à SciencesPo mais rassemble des jeunes de toute l’Europe et des différents établissements scolaires de Reims.

Rejoins-nous !