Nous connaître

YPAL est un work in progress. Aucune des rencontres organisées n’est un achèvement ou une conclusion mais plutôt l’aboutissement de processus et dispositifs qui se sont poursuivis depuis les dernières rencontres, et surtout, un tremplin vers les suivantes !

Le réseau s’appuie sur le principe de la participation active et se veut promoteur de méthodes qui valorisent l’initiative et l’égalité entre les participants. Basé sur le dialogue entre interlocuteurs très divers, il favorise la compréhension mutuelle et l’esprit de tolérance.

« Le commun » s’établit au fil d’un processus qui se construit par l’implication de tous et l’enrichissement réciproque. Il n’y a pas de consensus initial ni d’idéologie. Il s’agit pour chacun de contribuer, avec sa propre sensibilité, à l’élaboration d’un projet commun, ouvert au public dans le domaine des Arts de la scène en Europe, d’en être un des moteurs du fait d’une décision personnelle, plutôt que de répondre à une invitation extérieure au champ des possibles déjà délimité.

Les YPAL organisent aussi des événements au niveau local tels que des journées thématiques, rencontres avec des élus locaux, ateliers et sorties aux spectacles. Les « antennes locales » YPAL prennent la forme d’associations ou de groupes informels de jeunes dans chaque pays et ville partenaire et alimentent la vie du réseau.

Les YPAL français sont organisés en association dont le siège se trouve à Paris. Son rôle est de définir les grandes orientations des rencontres,
de favoriser les actions en France et de promouvoir le réseau. Une structuration basée sur des dispositifs similaires se met peu à peu en place dans les autres pays partenaires.

Depuis l’automne 2011, les jeunes sont invités à prendre plus de responsabilité dans la construction des partenariats avec les universités et les structures culturelles.